Dossiers

Maquillage minéral: trésor de la nature


Parce que le temps ne suspend pas son envol, l’empreinte qu’il laisse sur la peau est la hantise On sait tous qu’en général, le maquillage minéral convient mieux à la peau que son homologue classique. Du moins si on fait le bon choix. Debby Vlerick, coach beauté à temps partiel pour Bellapierre, Esther van Meer, International Technical Training Manager chez Maria Galland Paris, Winny Van Dijck, CEO de make-upgroothandel.be et Kim Neuhard, responsable commerciale chez Simage, nous parlent de leur expérience en la matière.

Anja Van Der Borght

©Babor

Le « maquillage minéral », comme son nom l’indique, est fabriqué à partir de minéraux ou de liaisons chimiques qui se forment dans la nature et qu’on retrouve, par exemple, dans les pierres. Une sélection de ces minéraux adaptée à une application cutanée est moulue en une poudre très fine, puis transformée en maquillage. L’oxyde de fer, par exemple, s’utilise comme colorant naturel et pigmente le produit de maquillage. Il lui assure en outre une longue tenue, l’empêche de couler et le rend même hydrofuge. L’oxyde de zinc possède des vertus anti-inflammatoires et sert d’écran solaire naturel, tandis que le nitrure de bore garantit une bonne adhérence.

« Le maquillage minéral s’utilisait déjà dans l’Antiquité, avance Winny Van Dijck, CEO de make-upgroothandel.be. À cette époque, on se fardait le visage au moyen de minéraux naturels moulus. Citons notamment les peintures (faciales), mais aussi au camouflage en temps de guerre. Nous aimons le maquillage minéral pour sa simplicité. » On entend principalement par maquillage minéral les poudres comme le fond de teint, la poudre bronzante, l’ombre à paupières et le blush. Il peut aussi prendre la forme d’un rouge à lèvres, d’un mascara ou encore d’un crayon à sourcils. Pour obtenir de telles textures, il faut combiner les minéraux avec des huiles, des cires ou d’autres ingrédients naturels. Certaines substances (moins inoffensives) sont parfois incorporées au maquillage. « Dès qu’un produit contient au moins 51 % d’ingrédients minéraux, il peut être qualifié de ‘minéral’, explique Debby Vlerick. Il existe toutefois un écart énorme entre ce nombre et 100. Veillez à ce que le maquillage minéral que vous utilisez ne renferme ni talc ni agent de charge (susceptible d’obstruer les pores) ni tout autre composant nocif. Expliquez à vos clients qu’il vaut mieux se faire conseiller par l’esthéticienne ou la maquilleuse professionnelle que d’acheter ses produits en ligne. »

En quoi le maquillage minéral de qualité se distingue-t-il ?

WVD : « Un maquillage minéral de bonne qualité se reconnaît à la provenance de ses ingrédients. Si ces derniers sont bon marché, le produit sera médiocre. À titre d’exemple, chez Bellapierre, nous n’utilisons pas d’oxychlorure de bismuth, car il s’agit d’un agent de charge. Nous incorporons autant de pigments que possible dans nos formules et tendons en permanence vers un niveau de qualité optimal. »

KN : « Un bon maquillage minéral se caractérise par des ingrédients finement moulus qui se fondent sur l’épiderme pour un effet seconde peau. La délicatesse du mica employé joue aussi un rôle primordial. Ce minéral confère un joli teint éclatant et entre également souvent dans la composition des ombres à paupières. Il peut toutefois provoquer des irritations s’il n’est pas moulu très finement. »

EvM : « Il est également essentiel d’utiliser des pigments de qualité pour conserver un rendu naturel. »

© Krzysztofulanski – Adobe Stock

Quels sont les avantages du maquillage minéral ?

KN : « Le maquillage minéral procure un effet seconde peau, possède des vertus bienfaisantes et réduit le risque d’irritations et d’inflammations. Qui plus est, il évite l’effet masque. »

Quel maquillage minéral choisir en fonction du type de peau ?

EvM : « Le maquillage minéral convient à tous les types de peaux, en particulier à celles qui sont grasses et sensibles. Son fort pouvoir couvrant ne nécessite qu’une couche fine pour camoufler rougeurs et imperfections. »

DV : « Le maquillage minéral est même recommandé par les dermatologues pour les peaux hypersensibles. Les personnes souffrant de problèmes cutanés spécifiques (comme l’acné) observent une évolution positive de l’état de leur épiderme après en avoir appliqué pendant quelques semaines en raison de l’oxyde de zinc qu’il contient. Un produit minéral renferme également de l’oxyde de titane, qui protège des UVA et UVB. »

WVD : « Très doux, le maquillage minéral peut s’appliquer sur tous les types de peaux et toutes les zones du visage. Contrairement à son homologue classique, il se veut non comédogène (n’obstrue pas les pores) et hypoallergénique. Il peut être porté même en cas d’hypersensibilité cutanée. Beaucoup s’imaginent qu’une poudre minérale assèche la peau, alors qu’il n’en est absolument rien ! Ce sont les agents de charge et les additifs que certains fabricants de cosmétiques y ajoutent qui entraînent ce désagrément. Chez Bellapierre, nous évitons également le talc pour que notre fond de teint puisse hydrater la peau comme il faut. »

KN : « Nous proposons une poudre matifiante spécifique pour les peaux grasses et une large gamme de maquillage minéral aux ingrédients nourrissants pour les peaux sèches. »

Qu’en est-il du maquillage minéral à un âge déterminé ? Que faut-il faire et ne pas faire ?

KN : « Si le maquillage minéral ne pose pas de problème aux peaux jeunes en général, et en particulier en cas d’acné, il peut aussi parfaitement s’utiliser à un âge avancé, dans la mesure où il n’accentue pas les ridules. »

WVD : « Le maquillage minéral a ceci de merveilleux qu’il ne se loge pas dans les ridules et que ses pigments réflecteurs de lumière estompent les éventuelles imperfections. Avant de l’appliquer, veillez à bien hydrater votre peau avec une base. Choisissez-en une à la texture soyeuse pour combler le creux des rides et ainsi obtenir un fini impeccable. Il importe en outre de déposer de fines couches de produit en les travaillant une à une. Si elles sont trop épaisses, votre maquillage se figera et créera un effet masque. Notre fond de teint minéral en poudre libre s’applique par mouvements circulaires sur la peau. Nous affinerons ensuite visuellement les sourcils pour assurer un effet liftant. Des sourcils trop épais ont tendance à tomber et vieillissent le visage. »

EvM : « Avec l’âge, la peau perd de son éclat naturel. C’est pourquoi nous conseillons d’appliquer une légère couche de poudre minérale uniquement sur la zone médiane, en évitant les joues. Le teint retrouvera le bel éclat de sa jeunesse. »

Beaucoup s’imaginent qu’une poudre minérale assèche la peau, alors qu’il n’en est absolument rien !

Y a-t-il d’autres choses à faire et à ne pas faire en matière de maquillage minéral ?

WVD : « Il est essentiel de préparer la peau. Ce conseil vaut pour toutes les applications de maquillage. Vous devez bien sûr vous assurer de bien la nettoyer et l’hydrater au préalable. Une base est un plus, mais on peut s’en passer. Misez sur un blush pour apporter un bel éclat à l’épiderme. Le teint paraîtra ainsi plus frais. »

Faut-il s’abstenir d’utiliser du maquillage minéral à certains moments, et si oui lesquels ?

WVD : « Le maquillage minéral peut se porter en toutes circonstances, y compris à la plage grâce à la protection contre les UVA et UVB assurée par son FPS intégré. Nous déconseillons toutefois d’aller vous coucher sans l’avoir retiré, même si ce choix n’a rien de gênant d’un point de vue technique dans la mesure où les minéraux n’obstruent pas les pores. Vous pouvez même en appliquer après des soins cutanés. Si vous utilisez ce type de maquillage tous les jours, il embellira votre peau. »

EvM : « Pendant la période de port du masque obligatoire, j’ai beaucoup travaillé avec mes poudres minérales pour lutter contre le ‘maskné’ et les irritations au niveau du menton. Ce type de maquillage convient à merveille aux peaux acnéiques. Il laisse l’épiderme respirer dans la mesure où il n’obstrue pas les pores. Rien de pire que de dissimuler une peau à problèmes sous une couche de maquillage synthétique pour aggraver des troubles comme l’acné, la rosacée ou le psoriasis. »

Comment combiner le maquillage minéral avec une crème/des produits solaires ?

DV : « Le maquillage minéral renferme de l’oxyde de titane, qui protège des UVA et UVB. Je travaille personnellement avec Bellapierre et cette marque fournit un FPS de 15 à 20 par couche. Elle peut donc également se superposer avec d’autres produits. Si cette solution ne suffit pas, je recommande d’ajouter un écran solaire par-dessus la crème de jour. Au cours de la journée, je conseille à mes clients d’utiliser un produit minéral doté d’un FPS de 50 comme Sunday Brush, qui s’applique facilement au-dessus du maquillage. »

Quelles sont les tendances en matière de poudre minérale ?

EvM : « À l’heure actuelle, le teint naturel a le vent en poupe et les poudres minérales uniformisantes surfent parfaitement sur cette tendance. »

Connaissez-vous les découvertes récentes au sujet du maquillage minéral ?

KN : « De plus en plus de produits de maquillage minéral aux ingrédients nourrissants et réparateurs fleurissent sur le marché. »

EvM : « Maria Galland Paris a lancé ce printemps la 513 Poudre Libre Hydra Matifiante, une poudre libre transparente innovante qui contient des molécules d’eau encapsulées, pour un effet teint frais instantané. Ce produit réduit les imperfections et matifie la peau en un tournemain. La vitamine B3 de la formule améliore le niveau d’hydratation et l’aspect lisse de l’épiderme. Sa texture ultralégère sublime le teint et lui confère un rendu naturel. Cette poudre peut bien entendu servir à fixer le maquillage, mais aussi à donner un éclat uniforme et naturel au visage quand on n’a pas de fond de teint fluide à disposition. C’était mon produit de maquillage favori l’été dernier, à plus forte raison lorsque nous avions encore l’obligation de porter un masque. »

© Sofia Zhuravetc – Adobe Stock

Vous disposez de produits minéraux aux ingrédients bienfaisants comme l’acide hyaluronique. Existe-t-il de nouvelles combinaisons de ce genre sorties sur le marché ?

EvM : « Nos poudres minérales renferment en effet de l’acide hyaluronique, réputé pour estomper les fines ridules. La formule de notre 515 Fond de Teint Poudre Minérale contient de plus de l’huile de noix de coco et de l’extrait de gardénia. La première prévient la déshydratation et réduit les inflammations. Elle possède des vertus antibactériennes et favorise le processus de cicatrisation. Le second présente de douces propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. Ce produit convient donc parfaitement aux peaux sujettes à l’acné.
Il s’agit en outre d’une poudre dite ‘libre’. Elle n’obstrue pas les pores et empêche par conséquent la prolifération des bactéries anaérobies. »

Qu’en est-il de la longévité du maquillage minéral ? Combien de temps peut-on le conserver ?

DV : « Les minéraux ont une longue durée de vie. Il n’est donc pas nécessaire d’y ajouter des conservateurs. Vous n’aurez jamais besoin de jeter un produit 100 % minéral comme ceux de Bellapierre. Je ne parle ici que des poudres. Tous les produits fluides ou crémeux contiennent de l’eau, ce qui implique l’ajout d’un conservateur et réduit ainsi leur durée de conservation à environ quatorze mois. Si vous remarquez qu’un produit a changé d’odeur ou de texture, jetez-le au plus vite. »

Avez-vous une anecdote amusante à raconter concernant votre expérience avec le maquillage minéral ?

KN : « Je me souviens avoir maquillé une dame âgée avec ce type de produit. Elle m’a raconté avoir vu les rides de son cou disparaître dès le premier coup de pinceau. »

Avez-vous quelque chose à ajouter au sujet du maquillage minéral ?

EvM : « Il me semble important d’utiliser du maquillage (minéral) de qualité professionnelle. À l’heure actuelle, on a majoritairement tendance à penser que le maquillage minéral est toujours la meilleure option. Il existe toutefois des différences de qualité et d’efficacité pour ce type de produit. Je suis persuadée qu’à l’avenir, le marché comptera de plus en plus de produits hybrides qui offriront une association soin et maquillage optimisée. »

WVD : « Outre la qualité des ingrédients, Bellapierre met également un point d’honneur à ce que son maquillage minéral soit certifié ‘commerce équitable’ et cruelty free. Nous y tenons beaucoup. Un nombre croissant d’articles dénoncent le travail des enfants impliqué dans la fabrication du maquillage minéral. Nos produits sont estampillés commerce équitable, mais aussi cruelty free. Nous aimons et respectons tout le monde ! » •