Dossiers

Une peau saine en trente minutes chrono

Les soins HydraFacial sont sur toutes les lèvres. Or, cette technologie américaine brevetée n’est pas neuve. Mais d’où est partie cette vogue qui pousse les entreprises à lancer des dispositifs similaires ou connexes ? Nous avons consulté des dermatologues et Peggy Lemmens, directrice de Harmony Concept à Rillaar, qui utilise la technologie HydraFacial depuis plus de dix ans.

Par Anja Van Der Borght

HydraFacial, c’est quoi ?

HydraFacial a vu le jour dans les années x en Californie chez xxx. L’appareil, qui a évolué au fil des ans, met en œuvre une technique de peeling active à base de sérum. Cette technologie brevetée assainit, élimine les cellules mortes, désincruste et injecte des principes actifs (antioxydants, peptides, acide hyaluronique) au cœur de la peau pour exercer une action cutanée spécifique, en surface ou en profondeur. « HydraFacial est un soin 30 minutes en trois étapes qui peut tout à fait remplacer le nettoyage et les soins mensuels du visage chez l’esthéticienne, explique le Dr van Riet. C’est plutôt un soin d’entretien. Il est sans doute moins agréable qu’un soin visage classique, car il ne comporte pas de massage relaxant, mais il nettoie beaucoup plus efficacement la peau. Les résultats en sont la preuve, avec, à la clé, un embellissement cutané, surtout si l’on prend soin d’utiliser les cosmétiques de la gamme par la suite à la maison. Un HydraFacial est beaucoup plus confortable que, par exemple, une microdermabrasion et ne présente pas de risque d’hyperpigmentation post-inflammatoire. On peut effectuer ce type de peeling même en été, car la peau bénéficie a posteriori de l’encapsulation d’antioxydants. Sauf en cas de grossesse, il n’y a pratiquement pas de contre-indications, d’effets indésirables ni de période de convalescence. »

En quoi la technique est-elle unique en son genre ?

C’est l’hydropeel spiralé breveté qui fait la spécificité de l’HydraFacial. Les sillons spiralés permettent plusieurs passages sur la peau, ce qui optimise l’exfoliation. Par un procédé d’aspiration, les embouts jetables éliminent également les impuretés et les cellules mortes de la peau. Le même embout est ensuite utilisé pour infuser des sérums adaptés aux besoins de la peau. 

Qu’est-ce que cela implique dans la pratique ?

L’appareil permet d’effectuer plusieurs types de soins : Signature, Radiance et Deluxe. Notre peau étant sensible, nous choisissons un soin Signature avec le plus faible pourcentage d’acide, soit 7,5 %. Il débute par un nettoyage et un peeling (première étape). Une fois la peau nettoyée avec une émulsion à base de l’Active Cleaner d’HydraFacial, l’acidité de la peau est neutralisée. Ensuite, la dermothérapeute de service applique le sérum Active-4TM. Celui-ci est principalement composé de glucosamine et d’acide lactique qui hydratent la peau en profondeur et ramollissent les cellules cornées afin d’obtenir un nettoyage plus approfondi et d’exposer la peau saine. « Les acides que nous employons sont complétés par d’autres éléments, explique le Dr van Riet. Pour l’acide lactique, c’est un extrait de miel à la fois apaisant et antibactérien. » La glisse sur la peau avec le petit embout de l’appareil Hydraulica fait un peu un effet ventouse. Le son émis y ressemble. « Nous aspirons la peau par succion à l’aide de ce petit embout, poursuit le Dr van Riet. Une sorte de tourbillon est généré à l’intérieur. Il permet, d’une part, par l’adjonction de GlySalTM (un cocktail d’acides glycolique et salicylique), de désinscruster les cellules et d’exfolier ainsi en douceur, d’autre part, il injecte des principes actifs et un fluide dans la peau. Ce procédé présente les avantages d’un peeling sans la desquamation qui le suit généralement. » Même si la peau est aspirée dans le petit embout de l’appareil, le peeling est incolore. « La deuxième étape consiste en l’extraction et l’hydratation, poursuit le Dr van Riet. On va éliminer les impuretés incrustées dans les pores par la puissance d’aspiration tourbillonnaire automatisée brevetée qui assainit les pores sans douleur avec le sérum exclusif Beta HDTM Clear. Plus le soin est répété, plus on pénètre profondément dans les pores et plus ceux-ci sont purifiés et resserrés. Au cours de cette étape, nous allons gorger la peau d’agents intensément hydratants. »

La troisième étape consiste à unifier et protéger par l’injection instantanée de constituants. « À l’aide d’un système d’encapsulation breveté, nous saturons l’épiderme d’Antioxfol à base d’antioxydants, d’acide hyaluronique et de peptides pour maximiser l’éclat de la peau », ajoute le Dr van Riet. Ça pique un peu. « C’est parce que nous allons neutraliser toutes les toxines de la peau », explique Peggy Lemmens. À la fin du soin, elle nous montre un cylindre contenant une substance jaune trouble. Ce sont les amas de nos cellules mortes, comme en microdermabrasion, à ceci près que le cylindre ne contient pas de cristaux, mais du liquide. »

« La demande de peelings et de laserthérapie plonge généralement en été ou avant les fêtes de fin d’année. Ce sont précisément ces soins que les clients vont vouloir réserver. »

Quelles sont les indications ?

HydraFacial répond à de nombreux besoins en matière de soins cutanés : rides, ridules, taches brunes et pores dilatés, peaux grasses et sujettes aux impuretés. De plus, des soins réguliers favorisent l’élasticité et la fermeté de la peau et sont la garantie d’un teint unifié et éclatant. Il existe un sérum spécifique pour chaque problème de peau. Le « Dermabuilder boost » minimise les signes de l’âge et stimule la peau grâce à un complexe peptidique. Le « Britenol boost » atténue les taches brunes et l’hyperpigmentation, gage d’un teint unifié. Le « Peel boost » réduit les cicatrices d’acné et unifie le teint. Au bout d’un certain temps, vous remarquerez que la peau est fraîche et saine. HydraFacial donne des résultats immédiats et longue durée, qui se voient et se perçoivent au toucher.

Quels pourcentages d’acide utilisez-vous ?

« L’ampoule de base que nous utilisons, pour les peaux sensibles par exemple, contient 7,5 % d’acides, mais nous avons aussi des formules à 15 et 30 %, explique le Dr van Riet. En cas de boutons, d’inflammations ou d’acné, nous utiliserons un dosage plus élevé. »

À qui ce soin se destine-t-il ?

Peggy Lemmens : « Il s’adresse à tous les âges et tous les types de peaux. Les jeunes sont prêts à casser leur tirelire parce qu’ils veulent des résultats immédiats. Face à un client chez qui un autre soin serait plus indiqué, il faut plutôt jouer un rôle de conseiller. C’est sur les peaux acnéiques qu’on obtient les meilleurs résultats, mais les troubles pigmentaires ne sont pas en reste. Comme son nom le laisse entendre, l’appareil est aussi idéal pour hydrater, stimuler et repulper la peau. Les appareils plus perfectionnés sont d’ailleurs équipés d’une fonction à lumière LED bleue et rouge pour le traitement de l’acné et de la rosacée. »

Quel est le résultat immédiat ?

« Le résultat est immédiatement visible. La peau est repulpée, hydratée, assainie et éclatante », affirme le Dr van Riet.

À quel intervalle faut-il espacer les séances ?

Dr van Riet : « Il faut respecter le processus naturel de division cellulaire de la peau, en laissant 28 jours entre les séances. »

Quand est-il préférable qu’une future mariée fasse ce soin ?

Peggy Lemmens : « Pour la future mariée, il existe des ampoules spéciales qui procurent à la peau un shot d’acide hyaluronique. Il est préférable de faire ce soin quelques jours avant le jour J pour laisser le temps à la peau de se restaurer. »

À quel appareil compareriez-vous l’HydraFacial ?

Dr van Riet : « Je le comparerais à la microdermabrasion. Sauf qu’au lieu de projeter des granulés sur la peau, on y injecte des acides. À cet égard, l’HydraFacial est un soin chimiquement plus puissant, mécaniquement moins agressif et donc à la portée des différents types de peau. En microdermabrasion, l’exfoliation est intense. Le soin HydraFacial, tout comme le JetPeel, va immédiatement recombler la peau en profondeur et c’est là que réside tout l’atout du soin. »

Comment expliquer le succès fulgurant de ce soin ?

« Nous travaillons avec HydraFacial depuis plus de dix ans et nous n’avons pas vraiment compris les raisons de ce grand engouement, confie Peggy Lemmens, mais nous pensons que l’entreprise a très bien joué la carte des réseaux sociaux en Amérique. La comm’ “une peau saine en trente minutes chrono” a fait le reste. N’est-ce pas ce à quoi nous aspirons tous ? »

Êtes-vous satisfaite de ce battage médiatique ?

Peggy Lemmens nous répond : « Si n’importe qui se met à pratiquer les soins HydraFacial, non. Si on a affaire à quelqu’un qui n’y connaît rien en la matière, cela peut même être dangereux. Notre institut est polyvalent. Nous proposons un large éventail de soins et mettons en œuvre le soin HydraFacial dans les cas qui l’exigent et quand il peut apporter une valeur ajoutée. Dans les instituts de beauté spécialisés en HydraFacial qui proposent ce soin sans alternative, l’esthéticienne aura très probablement recours à l’appareil, même si ce n’est pas la meilleure solution. Mieux vaut éviter d’utiliser l’appareil HydraFacial sur les peaux très fines ou sujettes à l’eczéma, au psoriasis, à la rosacée. Sur la peau fine, l’aspiration par succion pourrait par exemple causer des ecchymoses. Nous utilisons l’HydraFacial de manière thérapeutique. Nous sommes persuadés qu’il faut avoir une bonne connaissance de la technique et des produits, mais aussi des différents types de peau et de leurs problèmes pour savoir quand l’HydraFacial est bel et bien indiqué. »

Les appareils ont-ils beaucoup évolué au fil des ans ?

Peggy Lemmens : « Oui. Les rituels ont été constamment adaptés, les produits dans une moindre mesure… Bientôt, deux nouveaux boosters seront mis sur le marché. Le ReGen GF Booster, formulé à base de facteurs de croissance de nouvelle génération, et la technologie de transfert révolutionnaire M-007 qui permet une absorption plus en profondeur restaurent la santé de la peau et gomment les ridules.

L’Hydraglucan™ Intense Hydration Booster exfolie la peau et lui délivre un cocktail d’acide hyaluronique, de glucane et de bétaïne pour l’hydrater. Les humectants naturels dopent l’hydratation cutanée et la maintiennent afin de lutter contre les signes du vieillissement. On annonce aussi l’arrivée d’un soin destiné aux personnes aux cheveux clairsemés et pour lutter contre la chute des cheveux. L’HydraFacial Keravive scalp health est un soin relaxant conçu pour assainir, stimuler, nourrir et hydrater le cuir chevelu, pour des cheveux plus volumineux et plus éclatants de santé. »

Existe-t-il plusieurs types d’appareils ?

Les plus récents sont le Tower Elite, le Tower et l’Allegro. On pourrait penser que la modernité de l’appareil est garante de meilleurs résultats. Mais le Wave et le Nectre sont des appareils HydraFacial officiels qui ont aussi contribué au succès de la marque américaine.

En quoi consiste le Perk ?

« Le Perk est la petite sœur de l’HydraFacial. C’est un soin dix minutes, précise Peggy Lemmens. Nous savons tous qu’il est primordial d’éliminer les cellules mortes de la peau si l’on veut que les produits cutanés fassent effet. Le Perk s’adresse aux personnes qui recherchent l’efficacité, mais n’ont pas nécessairement le budget à consacrer systématiquement à un HydraFacial. Chez nous, ce soin en institut est proposé au prix de 75 euros. Ce montant comprend le produit à utiliser à domicile pendant un mois. Le client choisit lui-même son cocktail de vitamines, par exemple pour les lèvres, les yeux ou le visage. »

Quelles sont les dernières nouveautés sur le marché ?

« Les recettes à succès sont toujours imitées, explique Iris De Boeck. Ces dernières années, par exemple, plusieurs appareils basés sur les principes de l’HydraFacial sont apparus sur le marché. La dernière innovation dans ce domaine est l’Aqua Derm+ de Klapp Cosmetics. Ce tout nouveau soin non invasif (45 minutes) allie une microdermabrasion douce et efficace à la force de l’eau, un nettoyage de peau, un peeling aux acides de fruits (AHA, BHA, PHA), un massage stimulant de la peau avec un système d’aspiration spécial à 4 nœuds et des sérums actifs à base d’acide hyaluronique de haute qualité, enrichis de principes actifs à l’action ciblée. Des soins spécifiques adaptés au type de peau sont possibles pour atténuer les ridules, les rides et les taches pigmentaires. Une cure de soins améliore la santé de la peau et remédie à la peau flasque, à l’hyperpigmentation et aux dégâts provoqués par le soleil, sans oublier la peau grasse et sujette aux taches. Les pores dilatés se resserrent déjà après une seule séance et la peau retrouve son éclat. »

Cet article a été réalisé en collaboration avec le Dr Ingrid van Riet, associée à la Carpe Clinic d’Anvers qui a lancé le tout dernier nouvel appareil HydraFacial il y a quelques mois, Peggy Lemmens, gérante de Harmony Concept à Rillaar, et Iris De Boeck, formatrice chez Klapp Cosmetics.

Crédits photos : © llhedgehogll / © Prostock-studio – AdobeStock / © HydraFacial

Laisser un commentaire