Dossiers

Les mains sur leur 31!


Le dernier soir de l’année, pas question de les cacher sous la table: les mains sont les invitées stars du réveillon. Il devient urgent de les soigner avant les 12 coups de minuit! Le reste du temps, les femmes ont trop souvent l’habitude de les négliger. Et si la première bonne résolution de 2018 était d’en prendre enfin soin? Hydratation, protection, rajeunissement, taches : abordons le sujet avec doigté…

Par Catherine Malaise

En pleine frénésie de décembre, les clientes se pressent pour un rendez-vous ‘ongles bijoux’ mais si vous leur parlez ‘crème de soin des mains’, vous avez soudain l’impression de prêcher dans le vide. Brigitte, 60 ans, venue se faire poser un vernis semi-permanent d’un superbe rouge rubis: « Me crémer les mains? Je devrais… mais je trouve ça trop gras. Une femme active qui a 1000 choses à faire n’a pas le temps d’attendre que la crème pénètre ». Inès, 45 ans: « J’ai plusieurs tubes inutilisés chez moi, car j’ai horreur de sentir quelque chose sur ma peau ». Julie, 36 ans: « Puiser dans mon budget beauté pour mes mains? De l’huile d’olive suffit, je l’ai lu dans un blog ». Capucine, 28 ans: « Pourquoi? Pas besoin de ce produit de mamies sans aucun glamour! ». Bref, la question est de savoir si cela vaut la peine d’encombrer vos présentoirs de soins 100% hand et de risquer les voir attirer la poussière. Faute d’attirer le regard des clientes…

Pourquoi elles ont tort…

Les mains méritent pourtant toute leur attention, et plus encore au coeur de l’hiver. Vos clientes, quel que soit leur âge, ont-elles déjà compté le nombre de fois où elles les soumettent à un brutal changement de régime pendant une journée? Lavages, tantôt chauds, tantôt froids, voir glacés; passages d’un intérieur surchauffé aux rues frigorifiées; contacts répétés avec des détergents desséchants; UVA nuisibles 365 jours par an; travaux ménagers ou de bricolage; utilisation de gels désinfectants et antibactériens… Paradoxe: sans cesse sollicitées et exposées aux traitements de choc de la vie quotidienne, les mains pauvres en glandes sébacées sont quasi sans protection! Leur faible film hydro-lipidique les surexpose à la déshydratation et dans la foulée, à un vieillissement précoce. La peau peut y perdre sa souplesse, dessécher et dans les pires des cas, rougir et se crevasser.

Eau tant pour moi!

Se laver les mains au savon et à l’eau calcaire, nettoyer les légumes sous le robinet ou faire la vaisselle à mains nues : chaque plongée déshydrate et augmente la tendance de la peau à laisser ‘fuiter’ l’eau interne qui participe à son aspect lisse et rebondi. L’épiderme est doté de ‘NMF’ (Natural Moisturing Factors/facteurs d’hydratation naturels). Leur rôle: freiner l’échappée de l’eau du derme (où elle coule à flots) vers l’extérieur. Hélas, ces NMF sont des acides aminés qui se diluent au contact des liquides. Conséquence: les mains ont besoin de 30 MINUTES pour reconstituer leur barrière protectrice. D’où, l’importance vitale d’une réhydratation immédiate et efficace! Idéalement – cela ferait du bien à vos chiffres de vente – il faudrait toujours placer un tube de crème hydratante à proximité de chaque lavabo et évier. Et dans le sac à main pour se laver les mains au bureau, les réhydrater après une séance de piscine…

« Mettez des gants de ménage, Madame « 

Une solution à portée de main. En théorie. Esther van Meer, formatrice internationale Maria Galland, constate que peu de femmes enfilent des gants de caoutchouc pour nettoyer ou faire la vaisselle. Inconfortables, gênant la préhension et laissant une odeur désagréable sur la peau, ils sont vite abandonnés. Quant aux gants professionnels, leur port obligatoire déshydrate les mains des infirmières, shampooineuses, employées de restauration et d’entreprises alimentaires. Les matières (vynil, néoprène, nitrile) provoquent une sudation: la sueur dissout aussi les NMF.

Le doigt sur les chiffres 25.000.000 c’est le nombre de fois où nous utilisons nos mains, sur toute une vie, pour toucher ou saisir un objet. Une main, c’est 33 muscles, 22 axes de mobilité, 17.000 récepteurs sensoriels.

Maintes raisons d’agir

L’hydratation, réitérée plusieurs fois par jour, est le premier geste sauveur. Ensuite, à chaque âge, ses priorités! A 20/25 ans, du fun. A la trentaine, des mains toutes douces à l’abri d’une vie hyper active. La génération ‘Y’, adepte des soins visage, se soucie peu d’un futur vieillissement des mains. Allez-vous répéter, en vain, l’importance de la prévention? Passé 45 ans, la peau commence à s’affiner, perdre de sa matière et se froisser. A la cinquantaine et au-delà, la perte de densité vire à l’obsession : veines et tendons deviennent plus saillants. Qui n’a pas remarqué, dans les magazines people, ces stars aux traits éternellement sans rides…mais camouflant derrière un it-bag à 5000 € de vieilles mains décharnées?

Bluffer les jeunes, rassurer les matures

Vous souhaitez que les jeunes cessent de snober les soins pour les mains? Amusez-les! C’est l’astuce de Sofie Devlieger (Asap nails& beauty) qui propose la gamme BareLuxury Morgan Taylor : des kits complets, colorés et sympas, de 4 sachets monodoses. Bain nettoyant, masque, scrub, beurre de massage: chaque STEP se décline version Detox, Energy, Calm ou Renew. Autre ruse? Des produits ‘jeunes’ comme les lotions américaines Scentations CND (Intermedi). Senteurs gourmandes, textures soyeuses, utilisation mixte ‘Body & Hands’ ! Ludique aussi, la ligne Spa Manucure CND regorge d’hydratants et antioxydants, vitamines et minéraux. Jusqu’à 35 ans, la cliente veut juste garder ses mains en bonne condition et les protéger des travaux manuels. Pour les 40 + et 50 +, il s’agit de lutter contre les flétrissures ‘papier de soie ‘, l’aspect terne et rêche, la perte de densité. Bref, rajeunir cette partie du corps trahissant l’âge mieux qu’une date d’anniversaire. Bonne nouvelle pour vos clientes matures: l’effet des soins des mains se constate très vite. Motivant, à condition de rester réaliste. Maintenir l’amélioration va exiger une vraie discipline. Gommage une fois par semaine et crème anti-âge appliquée matin et soir, en sus du soin hydratant protecteur. Excellente nouvelle pour vos ventes!

« Quoi, gommer mes mains ? » Y éliminer les cellules mortes avec un scrub visage ou corps rend déjà la peau plus souple, favorise la montée de cellules neuves repulpantes et ravive la coloration via le massage.

Actifs à pleine paume

Pour traiter, continue Esther van Meer, les crèmes de supermarché ne suffisent pas. « On y trouve surtout de la glycérine qui donne une impression de douceur et de protection en nappant la peau. Sans pénétration d’actifs, pas d’effet à longue échéance à espérer! ». Apprenez à vos clientes à repérer les meilleurs ingrédients: acide hyaluronique hydratant repulpant, vitamines E et B3 antioxydantes, squalane, beurre de karité, huiles d’amande douce et de mangue renforçant la barrière cutanée, Bisabolol, protéines de soie lissantes, précurseurs de collagène ou Centella Asiatica des formules raffermissantes.

Jeux de mains, jeux de gains

Quels soins vendre le mieux? Ceux qui répondent aux soucis de vos clientes. Interrogez-les sur leurs activités et leur mode de vie. Un institut installé à la campagne écoulera plus facilement crèmes nourrissantes intensives et baumes réparateurs des activités de plein air. En ville, les risques de crevasses et de rougeurs sont moins fréquents. Est-ce rentable d’investir dans ce genre de ‘soins-pansements’ vendus en pharmacie? Patricia Engelen, formatrice Mavala : « Notre Programme suisse inclut une Crème Réparatrice Nuit à appliquer sous des gants de coton. Le matin, les crevasses sont refermées et ne font plus souffrir ». De quoi convaincre du sérieux thérapeutique des marques d’institut, non? En plus, ces soins vous assurent des ventes croisées. La cliente qui achète un anti-âge des mains en profitera pour offrir un ‘tube SOS’ à son mari bricoleur, fan de jardinage, sportif, pêcheur, chasseur…

Avis à la cliente qui dit « non »…

Le motif invoqué pour zapper la crème mains ne varie pas: c’est gras, ça glisse et laisse des traces partout. Le cliché a la vie dure alors que les textures actuelles sont à pénétration ultra rapide. Citons la Crème-Mains et le Gel actif Hydratant 100% non gras Mavala (conçu, au départ, pour aider coiffeurs et cuisiniers), le nouveau Deep Hand Serum Pronails (cocktail d’actifs antiâge, hydratants/lissants, cicatrisants/anti-pollution). Coup de coeur : la Crème Protectrice mains & Pieds Jojoba Care. Malgré un dosage élevé en cire d’abeille et cire liquide de jojoba, cette émulsion ne laisse aucun film brillant. « La cire liquide de jojoba pénètre intégralement dans la peau et de ce fait, n’exige qu’une application par jour », commente l’équipe Jojoba Care. L’effet lissant s’accroît avec 2 ou 3 gouttes de sérum, aussi à base de jojoba. Le tout se masse lentement, doucement, calmement: un exercice Zen!

Habitude à prendre Zéro glissade sur les doigts: déposer une noix de crème sur le dos d’une main et la frotter contre l’autre.

Soins cabine & revente

Glam’ et douceur On vient rarement en institut juste pour un soin des mains. Les marques conçoivent donc les leurs afin de compléter les traitements visage/corps et d’offrir un ‘plus’ à la cliente. Chez Mavala, pas de rituel spécifique, mais des produits revente s’invitant sans souci en cabine. Son Masque de Jouvance est le partenaire idéal des bains de paraffine dont la chaleur et l’occlusion intensifient la diffusion d’actifs anti-âge. A domicile, sous des gants plastiques, ce masque gommant & hydratant offre une alternative à celles qui n’arrivent pas à être fidèles aux soins quotidiens. Chez Maria Galland, un duo généreux de rituels 40 minutes. Apprécié par les quinquas : le Complexe Modelant. S’y s’enchaînent gommage (aux AHA et huile de noyau d’abricot), massage spécial d’un baume anti-âge mains & ongles, modelage avec une crème corps bien riche et masque infusé à chaud d’un complexe modelant défense antiâge. L’enveloppement sous film plastique est suivi d’un ultime massage avec la Crème 424 Protection des Mains (également revente). Plus orienté relaxation, le Soin Cocon suit le même déroulé, mais avec un masque différent: une mousse autochauffante versée dans des gants portés 10 minutes

Mains et machines Nouveau chez Klapp, la marque allemande à la pointe de l’antiâge: l’appareil de radiofréquence HC7 équipé de têtes quadripolaire et tripolaire. « Nous conseillons de l’utiliser aussi pour redensifier la peau des mains, en associant un sérum (Rebuilding/collagène ou Repair 50 +/antitaches) », détaille Isabelle Peeters, ‘informatrice’ Klapp. Pour des mains sèches et abîmées, le top consiste à enfiler ensuite (1/2 h) les gants du masque intensif Chi Yang Exclusive hydratant, apaisant, raffermissant, gorgé de karité, d’huiles naturelles précieuses et extrait de plante. A souligner: les soins les plus nouveaux de sa ligne antiâge high tech Repagen Exclusive sont destinés aux mains! Trio pour les soigner intensément, augmenter élasticité et tonicité, procurer une apparence plus jeune : Hand Moisture Fluid (léger), Hand Care Cream (riche), set Hand Care Home Treatment (incluant un masque de nuit). Les antirides Repagen y passent à l’action : MATRIXYLTM Synthe6 et Platinum MATRI-XEM. René Nagels, fondateur et formulateur NANNIC conseille, lui aussi, de rajeunir les mains par radiofréquence et de combiner avec un masque d’algues. Le Touch Skin 21, le dernier appareil Mary H Vip, utilise l’électrocoagulation pour lisser les mains et réduire leurs taches brunes. Ce dispositif, tenant dans une valisette, élimine la couche cornée sans modifier le pH de la peau, ni léser les tissus environnants. Stratégie: forcer la peau à se réparer en produisant de nouvelles cellules qui vont venir lifter, combler, estomper. Indications: rides profondes, pli nasogénien, paupières tombantes, cicatrices, vergetures, varicosités. Pas besoin d’anesthésiant ni de récupération et 4 séances maximum. Les résultats, convaincants dès 21 jours, se boostent avec un soin à base d’une substance très riche en protéines, vitamine et minéraux: du collostrum de vaches hollandaises!!!

Taches brunes Sur les mains, elles sont majoritairement liées à l’âge et aux dérèglements de la ménopause. Détester ces ‘fleurs de cimetière’ ne doit pas amener une cliente à exiger de vous des miracles. Même les médecins esthétiques ne s’y risqueraient pas! Les diverses solutions cosmétiques peuvent réduire les taches de 30% à 50%. « La crème éclaircissante Vita Citral le permet déjà en 8 semaines en misant sur l’extrait de réglisse », rappelle Nathalie Merjay (Diotima). Chez Ahava, la crème Perfection Time to Smooth puise son activité détachante dans une forme de vitamine C et de vigoureux extraits de plantes. L’avantage? L’une et l’autre crème sont multifonctions pour les mains marquées par les années. A chaque application, elles vont les hydrater, les protéger et les repulper. Outre des extraits de datte et d’algue, Ahava inclut l’Osmoter. Sofie Lapiere (Simage): « Un mélange exclusif de minéraux de la Mer Morte préservant souplesse et jeunesse de la peau! ». Autre élément commun : une filtration UV ‘raisonnable’. « Aujourd’hui, l’utilisation des filtres chimiques SPF 50 – plusieurs fois par jour, tout au long de l’année et d’une vie – fait débat au sein des marques. On ne sait pas ce que cela peut provoquer au bout de 20 ou 30 ans », confie Esther van Meer. Prudence oblige: Ahava affiche donc un IP 15 et la Crème Anti-Taches Mavala pousse plutôt les antioxydants neutralisant les méfaits des radicaux libres générés par l’exposition aux UV.

Envies et stries, non merci ! Des clientes se plaignent d’avoir des envies et ne comprennent pas pourquoi ces agaçantes petites déchirures apparaissent à proximité des ongles. Avant de les voir céder à la tentation de les arracher, briefez-les sur le sujet: les envies sont souvent provoquées par un dessèchement excessif des cuticules, voire une séance de manucure trop musclée. Tirer dessus ou les mordiller peut les rendre douloureuses et les infecter. Vos recommandations: couper à ras au moyen d’un coupe-ongles propre, appliquer un soin contenant un agent antibactérien et ensuite, hydrater quotidiennement le pourtour de l’ongle. Crème hydratante, huile spéciale cuticules ou – pour les plus écolos – huile de coco et miel! Et les ongles striés, comment les expliquer? Si l’âge semble accélérer la formation des stries, elles ne sont pas forcément les ‘rides des ongles ‘ mais peut-être, le signe d’un excès d’acidité dans le corps ou d’une carence en calcium ou zinc. La plupart des anti-stries se limitent à un comblement mécanique. Le Vernis Base Anti Stries Ecrinal va plus loin: lisser l’ongle d’une couche de particules de mica, saturée d’actif fortifiants, gingko biloba et silicium. « En 6 mois d’utilisation, les stries vont s’aplanir », intervient Nathalie Merjay… sans promettre un coup de baguette magique. « Le fabricant, le laboratoire Asepta à Monaco, est synonyme de sérieux. En France, il réserve la marque au circuit pharmaceutique et la Ligue contre le Cancer la recommande aux patientes en cours de chimio ».

Photos : © Subbotina Anna – AdobeStock; © Monkey Business – AdobeStock