Dossiers

Gagnez en fermeté


Que dire et faire lorsqu’une cliente s’avoue tentée par la médecine esthétique ? Gardez votre calme face à la forte hausse des injections et autres interventions : elle ne menace pas forcément votre institut. Formatrices et responsables des marques cosmétiques livrent conseils, arguments et leurs meilleurs soins – inédits et valeurs sûres – pour riposter en beauté. Au cœur de la tendance : résultats rapides, solutions ‘safe’, fermeté et éclat faisant paraître plus jeune que l’âge réel.

Par Catherine Malaise

Bien sûr, la perspective que vos clientes dépensent leur budget en cabinet médical est un peu énervante. Selon une étude française de 2016, la chirurgie esthétique progresse de 10 % chaque année et 20% des femmes y ont déjà eu recours. Elles seraient aussi 71% à avoir peur des injections d’acide hyaluronique et de Botox : quel potentiel pour les instituts ! Même piquée au vif par la concurrence des injections, ne soyez pas celle qui juge et critique. La cliente risque de s’agacer et de ne plus revenir. General Manager A.M’s Beauty Products, Pierre Lenoir conseille de réagir avec prudence : « dites-lui que, n’étant pas du métier, vous ne vous permettez pas de dire que c’est mauvais ». Marie Donnez, formatrice Bernard Cassière : «on ne peut empêcher une femme de vouloir se sentir mieux via un acte médical. Il faut, en revanche, être très transparente sur les promesses des soins cosmétiques et admettre leurs limites. Seul un lifting chirurgical peut éliminer un excès de peau. Votre rôle consiste à résoudre des problématiques modérées». Les soins antiâge tiennent leur revanche : aucune injection (comblement ou lissage) ne redonne de la fermeté. «La peau ne sera ni aidée, ni régénérée», souligne la formatrice Babor Tina Van Hoeck. Chez Sothys, Magali Holecz surenchérit : «les injections, c’est finalement du camouflage, le lifting aussi ! Ces actes ne changent pas l’état de la peau et ne la réparent pas de l’intérieur».

TOP 5 des arguments ‘tilt’

… à dégainer avec diplomatie, tout est dans le dialogue avec la cliente.

1/ Les interventions médicales n’arrêtent pas le vieillissement cutané. Pour le freiner, il faut continuer à hydrater, nourrir, régénérer et restructurer la peau avec des soins.
2/ L’effet des injections a l’avantage d’être immédiat et visible. Très Wow ! L’inconvénient est de devoir les recommencer au bout de 4 à 6 mois. L’organisme humain métabolise et ‘mange’ tout intru, dont le Botox et l’acide hyaluronique. Plusieurs mois sans rides peut sembler confortable, à condition d’accepter la dépendance qui s’installera au fil des ans : stopper net les injections (par lassitude ou manque de budget) risque d’entraîner un ‘coup de vieux’ flagrant.
3/ Les conséquences d’une botoxisation à vie ne sont pas encore connues. Elkes Theves, directrice Pharmos Natur Belgique s’interroge : «s’il n’y a plus de dynamisme dans le muscle, le sang peut-il encore y circuler de façon optimale et approvisionner les cellules en oxygène et nutriments ? Quel est l’impact sur la circulation lymphatique ? Le corps humain élimine-t-il totalement le Botox injecté ? Des chercheurs italiens ont trouvé des microparticules résiduelles… dans le cerveau ! L’expression du visage peut changer : ne vaut-il pas mieux une peau en bonne santé, fraîche et radieuse ?». Les soins Pharmos Natur répondent exactement à cette attente. Leur haute teneur en jus bio d’aloé vera transporte en profondeur des substances nutritives 100% naturelles à effet rajeunissant. « Les clientes amoureuses de notre LOVE YOUR AGE Cream et du soin cabine Bio-Lifting (50/60 min) n’ont aucune intention de faire, un jour, des injections ! ».
4/ La répétition à long terme de piqûres fragilise les tissus cutanés. A un certain moment, le médecin ne pourra plus injecter. Il est donc préférable de ne pas commencer trop tôt. Hélas, des  jeunes ‘botoxées’ de 25 ans veulent continuer ‘pour ne pas vieillir’. Elles déchanteront plus tard, prédit un dermatologue : à la cinquantaine, la peau devenue fine et sèche ne pourra contenir la ptôse des muscles figés. Conséquence, visage lourd et bajoues…
5/ Le gros business de la médecine esthétique brouille les pistes. N’importe quel médecin, généraliste ou gastro-entérologue, peut la pratiquer. Certains procèdent dans les règles de l’art et d’autres, moins. Prudence minimale : se renseigner sur son expérience et chercher ses références sur le site de la Société Belge de Médecine Esthétique.

Agir en prévention

Marie Donnez : « un chirurgien honnête reconnaît qu’un lifting à 40 ans est prématuré. Pour éviter de brûler ses cartouches trop tôt, je rappelle dans mes formations l’importance des bonnes habitudes : soigner sa peau, dormir suffisamment, manger équilibré, boire beaucoup d’eau. C’est cliché mais aide à garder la belle matière d’une peau rebondie… que de toute façon, la chirurgie est incapable de restaurer. Vos clientes 50+  rechignent à utiliser une crème nourrissante ? Insistez ! A leur âge, la nutrition n’est pas seulement indispensable : l’apport de corps gras repulpe la peau ».

Sarah Parmentier, Training Manager Maria Galland Benelux : « à cause de leur mode de vie, les femmes n’ont pas toujours l’occasion de suivre les conseils basiques. C’est la raison du lancement SKIN BOOST : 6 boosters formulés pour neutraliser l’impact du quotidien sur la peau. Stress, pollution, surmenage, manque de sommeil, changement hormonal ? Interroger la cliente conduit au Skin Boost le plus adéquat : Régénération, Hydratant, Lifting, Pureté, etc. Appliqué pendant un mois, il ne l’oblige pas à changer ses soins habituels ».

Collagène, collagène, collagène !

Une cliente prête à abandonner ses soins antiâge après un lifting ou des injections aurait tout faux.  « Seuls les actifs restructurants (rétinol, vitamine C, peptides, acide hyaluronique) peuvent insuffler à la peau énergie, vie, rebondi et fermeté en stimulant la communication cellulaire et le collagène », résume Karoline de Bie, formatrice Dermalogica. Contre le relâchement, les peelings Pro Power Peel Dermalogica (Age Renewal Peel) font le plein de collagène en 3 à 6 séances. Côté domicile, une nouveauté : le flash de fermeté du Phyto Nature Firming Serum. Sa formule biomimétique high tech convainc la peau de ‘se penser plus jeune’… et d’agir en conséquence ! Envoyer des messages de réveil cellulaire aux fibroblastes-usines de collagène, c’est aussi la spécialité des peptides. A l’œuvre dans l’iconique soin cabine densité-volume Time Interceptor de Bernard Cassière, ils remontant leurs manches dans les gammes Premium Time Control Dr. med. Christine Schrammek et Nimue Age Intelligent. Pina Carragi, la formatrice de ces deux marques soulignent leur rôle musclé dans le soutien des processus naturels de la peau pour la faire paraître plus jeune et plus tonique. Dermatologue-allergologue, Christine Schrammek a sélectionné les puissants peptides du Matrixyl® 3000 recommandé par The Society for Dermo-Pharmacy. Solution originale Klapp pour un apport intensif : une bille de collagène ! Baignant dans une ampoule, elle est au cœur du nouveau soin cabine Collagen Fill-Up Therapy conçu pour regalber et redynamiser la peau en 5 étapes (dont un superbe masque infusé de collagène haut de gamme). Enfin, Payot adopte la positive attitude Slow Age : oui aux joyeuses rides d’expression, non à l’air triste et fatigué du relâchement cutané. D’où, l’arrivée de la gamme revente ultra raffermissante Roselift Collagène : 5 soins tendres et frais à souhait, sensoriels à l’extrême, gainés d’infatigables peptides boosters de collagène.

Rapido presto, SVP

Comment retenir des clientes attirées par la médecine esthétique ? « Avec des soins courts ! », répond Nancy Borlée, formatrice Thalgo & Ella Baché. La mode des injections incite à exiger des résultats toujours plus rapides. Les lancements vont dans ce sens…

FACE PALP Thalgo  : soin cabine visage de palper-rouler à efficacité anti-âge visible en 30 minutes. Un stylo-ventouse repulpe les joues, stimule la peau, redessine le bas du visage, lisse les rides, atténue le sillon naso-génien. En vedette : la voluptueuse Huile de Massage Face Palp aidant à augmenter le collagène et le Sérum Liftant Rides bardé de silicium marin et d’extrait de millefeuille pour regonfle la peau de cellules neuves.

MORPHO-SCULPTURE Ella Baché  : rehaussement dès 60 minutes *! Ce soin cabine remodelant cible les visages affaissés. Il comprend une cup de massage et un étonnant masque ‘Caviar’ posé à chaud gorgé de 18 acides aminés et de magnésium décrispant. Sensation stretch instantanée ! L’opération ‘traits défroissés’ se poursuit avec une Crème Masque Magistrale Rejuvenium 27% (à la gelée royale) et un vrai scalpel liquide à effet blur et gainant : le sérum Magistral Liftex Nutridermologie. Il s’utilise aussi chez soi avec la Morpho Cup qui accélère la pénétration des nutriments antiâge et affine l’ovale. Voilà de quoi compléter le must-have d’Ella Baché, l’appareil Skintex® Lab pouvant satisfaire (dès 30 minutes) une cliente en quête d’efficacité ‘injections’.

*70% des testeuses (46-60 ans) se sont dites prêtes à retarder une intervention chirurgicale de type lifting

AGE FIRMING Mary Cohr : « offrir des résultats visibles et immédiats fait partie des valeurs de la marque fondée par Jean-Daniel Mondin, fils d’un pionnier de la chirurgie esthétique en France. Ce soin cabine capable d’agir de façon spectaculaire en 1 heure est l’évolution du Beauty Lifting ultra raffermissant plébiscité depuis des années, informe Pierre Lenoir (A.M’s Beauty Products). On en retrouve le Traceur Rides combleur, le modelage ‘lifting’ et le masque hyper modelant associés à de de nouveaux actifs ».

Partenaires, pas ennemis…

Sarah Parmentier : « si une cliente a pris la décision d’une intervention, je crois qu’il faut l’aider et travailler main dans la main avec son praticien. Maria Galland a développé des protocoles pré et post-opératoires pour favoriser une belle cicatrisation, réduire les gonflements et inconforts. Il est important que les esthéticiennes le sachent. Néanmoins, j’estime dommage de recourir un peu trop vite à un acte médical. Il n’est jamais trop tard pour agir en institut. On peut redensifier la peau avec les cures Mosaïque Modelante (emblématique depuis 1962) et Lift Expert. La cliente voit et ressent tout de suite une amélioration ». Moralité : si la cosmétique aide à maintenir les résultats obtenus chez le médecin ou chirurgien… elle permet d’avancer en âge avec une peau fraîche, saine et lumineuse qui met – optiquement et psychologiquement – les rides en retrait.

L’éclat, ça rajeunit

Magali Holecz (Sothys) : « il permet, en effet, de se sentir plus jeune que son âge réel. Nous avions déjà, pour cela, le Soin Jeunesse aux très beaux résultats immédiats et dans la durée. 3 séances = 6 ans de moins dans le miroir ! La rémanence va jusqu’à une semaine grâce à l’association de produits sophistiqués et des maneuvres Sothys au grand complet. Le protocole inclut 8 formules spécifiques expertes contre les rides et le relâchement». Le lancement de la rentrée place encore l’éclat en première ligne : Detox Energie. Ce soin cabine se veut l’antidote de toutes les pollutions qui agressent la peau : extérieures, intérieures (habitat), internes (toxines et déchets cellulaires). Triple gommage (chimique, enzymatique, mécanique), cocktail énergisant/dépolluant (peptides, éleuthérocoque, sureau noir) et 27 mouvements de modelage la laissent nette, lisse et revitalisée. Taux maximal de satisfaction dès la 1ère séance ! A domicile, 5 soins (anti-oxydants, tonifiants, oxygénants, liftants) prennent le relais. Leurs actifs revigorent la vie cellulaire épuisée à force de réparer les dégâts. L’avis de Magali : « Detox Energie rejoint nos traitements intensifs. Le segment ‘pollution’ va exploser cette saison. Les femmes ne se contenteront plus d’une petite brume protectrice ».

Se détendre pour embellir

Une injection est un acte médical, froid et expéditif. Même non-invasif, il peut stresser. « Un soin d’institut est une parenthèse de relaxation qui fait rayonner la peau. Le bien-être ressenti décrispe les traits et le visage semble rajeuni », constate Marie Donnez (Bernard Cassière). Disponible en Belgique depuis un an grâce à Pierre Lenoir, la marque italienne Rhea exploite aussi les bienfaits d’une détente profonde dans ses soins 100% personnalisés. « Le concept, développé avec les universités de Ferrare et Bologne, fait entrer dans une dimension de régénération psycho-physique qui détend les traits et rend la peau réceptive aux hautes concentrations d’actifs, explique le manager. Les combinaisons ‘crème + B-Dose’ sont infinies, guidées par les besoins, envies et budget des clientes. Rien n’est standardisé : si vous rêvez de revenir aux sources de l’esthétique, cette marque est faite pour vous ».

 Les marques rusent : tant mieux 

La nouvelle gamme Doctor Babor veut parler aux femmes tentées par une intervention médicale. Son nom ? Lift Cellular. Ses actifs ? Puissants et concentrés : infusion énergisante de cellules souches d’edelweiss, peptides et vitamine C coacheurs de collagène, algues brunes également source d’acide hyaluronique. Ses produits ? Un sérum type ‘V-shape’ qui combine l’effet liftant et celui des injections de comblement, un second en alternative au Botox, une crème Collagen Boost spécialiste du ‘plumping 5 étoiles’ et de la récupération express de volume, des ampoules bi-phasées à effet rapide sur la profondeur des rides, etc.

A vos machines !

La fascination qu’exerce la médicine esthétique sur les femmes tient aussi à sa dimension technique : instruments, appareils et… blouse blanche ! Vous équiper en appareils anti-âge ne peut donc que les séduire et les retenir dans votre institut. Commençons par les dispositifs de microneedling dont les aiguilles stimulent (par cascade inflammatoire) la production de collagène et font pénétrer les actifs de sérums intensifs, acide hyaluronique en tête. Tina Van Hoeck : « j’estime que l’effet est comparable à celui des injections, du moins dans le soin cabine EGF Doctor Babor Pro ». Darlin Bogaert (Jovilux) annonce que le dispositif  électrique de microneedling du Nanopore stylus 02 pourra bientôt s’utiliser sur un sérum d’acide hyaluronique : «testé sur des brûlures, il a prouvé sa capacité à redensifier les tissus cutanés lésés ».

LE ZONER (Panestetic)
C’est quoi ? Un appareil compact doté d’une triple technologie aux résultats visibles sur l’ovale, les rides et ridules, le relâchement cutané (visage &corps). « Créé en Italie il y a des années et régulièrement perfectionné, le Zoner eu le temps de faire ses preuves : + 50% de tonicité, + 70% de densité, – 60% de signes de vieillissement ! », s’enthousiasme Christian Hoven qui l’importe depuis 2017 (Hoven Cosmetics).
Pour qui ? Les clientes en quête de soins soft aux sensations agréables. Trois techniques indolores (IR, radiofréquence, mésoporation) assurent une pénétration directe et totale des principes actifs anti-âge.
Son ‘plus’ : Panestetic a développé ses propres soins mais l’appareil peut s’utiliser avec les autres gammes cosmétiques des instituts. «D’où, un bel effet sur votre chiffre d’affaires !»

L’HIFU (New Esthetic)  
C’est quoi ? Une machine à ondes focalisées : «l’équivalent des injections et fils tenseurs en cabinet médical, explique Véronique Graillot, Directrice New Esthetic. Ses microperforations obligent la peau à se réparer et fabriquer du collagène qui génère un vrai effet tenseur et ‘Botox’ sans figer».
Pour qui ? Une cliente voulant un résultat très fort et voir une grande différence sans subir d’éviction sociale (ni rougeurs, ni hématones). «C’est impressionnant sur la ride du lion, les pattes d’oie, les rides du contour de la bouche, l’ovale et la graisse du double menton».
Son ‘plus’ : après la fin du traitement (1 à 2 séances), l’amélioration continue et se maintient jusqu’à 24 et 36 mois ! Utilisé de façon très localisée ou sur un visage complet, l’HIFU peut s’adapter au budget de chaque cliente.

La TECH 21 (Luno 21 Equipment)
C’est quoi ? Un appareil pratique et multi-services’ pour traiter visage, corps et mental au moyen de la couleur et de l’électrostimulation. Pas plus grand qu’un smartphone, relié à deux ‘cosses’ enfilées sur les doigts et à une paire d’écouteurs…
Pour qui ? La cliente sensible à la manière douce et aux technologies connectées ! La première (Light & Color 21) diffuse l’énergie des couleurs à travers les écouteurs : elle relaxe, active les fonctions cérébrales, les défenses immunitaires et la confiance en soi. La deuxième (Skin Push Up 21) diffuse des microcourants qui traitent le relâchement cutané, les poches et rides d’expression. La troisième (Depth 21) émet un courant pulsé par impulsions afin de propager dans le derme les substances correctrices de la marque.
Son ‘plus’ : un travail ‘mains libres’ (la tablette de commande peut se fixer au bras) et une grande souplesse d’action via les nombreux programmes à composer ‘sur mesure’, conclut Cécile Guislan.  

Photos : © puhhha – AdobeStock; © stanislav_uvarov – AdobeStock ; © puhhha – AdobeStock


1 réflexion au sujet de « Gagnez en fermeté »

Les commentaires sont fermés.